Multicuiseur Bosch : Comparatif des meilleurs modèles

Par Amandine Jobardot | Publié le 01-04-2020 à 19:02

Le multicuiseur Bosch offre l’avantage de préparer et ce, sans surveillance particulière, des préparations multiples et variées, mais surtout, il permet de gagner un temps précieux en cuisine, un temps qui peut ainsi être utilisé pour d’autres occupations. C’est un fait, si ces multicuiseurs sont à la mode, c’est aussi parce que les consommateurs tentent le tout pour le tout en s’offrant de bons plats au quotidien sans perdre beaucoup de temps.

Les multicuiseurs Bosch sont des appareils très prisés et qui ont le vent en poupe ces dernières années. La marque allemande propose ainsi sa gamme AutoCook, en version de base et en version Pro. Nous avons testé et comparé pour vous ces deux modèles. Bosch est une valeur sûre sur le marché, tout comme le sont aussi des marques concurrentes de renommée comme : Moulinex, Philips et bien d’autres encore.

À première vue, la robustesse des multicuiseurs Bosch attire notre attention, qu’il s’agisse de l’AutoCook ou de l’AutoCook Pro, qui sont les produits phares de la marque. Les finitions sont parfaites, les matériaux semblent très fiables, on constate du coup une très bonne qualité de fabrication. Ci-dessous, nous allons vous présenter un comparatif détaillé des multicuiseurs phares de la marque pour vous aider à faire votre choix.

Les meilleurs multicuiseurs Bosch

PROMO SPÉCIALE DE 120,99 EUR Bosch Electroménager MUC88B68FR MUC88D68FR Multicuiseur, 1200 W, Métallisée

AutoCook : meilleur multicuiseur Bosch cette année

Ce multicuiseur AutoCook Bosch propose ainsi un appareil de cuisson capable de tout faire. Il cuit, il rissole, il mijote et surtout il réussit tout ce qu’il entreprend dans la mesure où, chaque étape de préparation, est bien respectée. Avec AutoCook, l’avantage réside au fait que la cuisson est toujours bien adaptée selon les ingrédients cuisinés. On a testé et finalement, de tous les programmes possibles, seule la cuisson du riz n’était pas parfaite. Pour tout le reste, les préparations étaient réussies et délicieuses.

Cependant, rien de dramatique puisque qu’avec AutoCook, il reste possible d’adapter tous les réglages à la main, aussi, la prochaine fois pour le riz, il suffira de rallonger légèrement le temps de cuisson. Il est possible d’ajuster les temps de cuisson, les températures et donc la durée. AutoCook s’adresse aux personnes qui débutent en cuisine comme à celles qui ont l’habitude de concocter des petits plats. C’est un allié très appréciable.

L’appareil est doté des fonctions “Maintien au chaud” (pour 10 heures max) pour conserver le plat à bonne température jusqu’au moment de se mettre à table, et aussi de la technologie à induction qui permet de répartir parfaitement la chaleur du plat.

Au niveau de la prise en main, il convient de se laisser guider par la notice d’utilisation et d’utiliser le plus possible l’appareil pour mieux le connaître. En respectant les consignes, et avec le temps nécessaire pour connaître ce multicuiseur, il devient très agréable à utiliser sans trop se prendre la tête. On remarque que la répartition de la chaleur est parfaite dès la première recette faite.

La diversité des programmes et modes de cuisson sont bien au rendez-vous avec AutoCook.
Avec AutoCook, on peut réaliser des yaourts et il fait office également de cuiseur de riz, à oeufs, cuiseur sous-vide, cocotte-minute, cuiseur vapeur, mijoteur, autant dire aussi, qu’avec lui, vous pouvez faire de la place dans vos placards.

Pour les caractéristiques technique de AutoCook, la fonction “départ différé” est également présente, ce qui reste bien pratique pour pouvoir programmer le début de cuisson et ainsi arriver à la maison sans se soucier de la préparation du repas.

Ce sont ici 17 modes de cuisson et 48 programmes qui sont disponibles. Alors, en effet, dans un premier temps, il est nécessaire de se référer souvent à la notice d’utilisation et notamment au tableau des programmes pour s’y retrouver. Bien évidemment, on sait également d’avance que nous ne testerons pas tous ces programmes et modes de cuisson proposés. A l’usage, il semble également certain, que tous les programmes ne seront pas utilisés.

Bosch AutoCook modes

Toutefois, comme chaque utilisateur a des besoins spécifiques, on peut donc dire qu’avec AutoCook, il semble que tout le monde y trouvera son compte. La fourchette des températures oscille entre 40 à 160°C et les réglages manuels sont possibles. Pour le bol du multicuiseur, AutoCook offre une capacité de 5 L, cette contenance s’adapte donc très bien à des familles entre 5 et 6 personnes.

La cuve est recouverte d’un revêtement anti-adhésif fait de céramique, cela permet de cuisiner sans ajout de matières grasses, cuisine donc plus saine et plus diététique, tout comme cela évite aux ingrédients d’accrocher à la cuve lors de la cuisson. Par ailleurs, la céramique est le bon allié de la bonne répartition de la chaleur.

L’appareil est muni d’une poignée qui permet de pouvoir le déplacer sans trop de difficulté.
Il est monté sur des pieds antidérapants qui assurent aussi d’une très bonne stabilité. La cuve est dotée de deux poignées, ce qui apporte du confort quand il arrive le moment de servir le plat et donc de sortir la cuve de l’appareil. Pour cette manipulation, il convient d’utiliser des maniques, tout comme on peut le faire quand il s’agit de sortir un plat du four.

Au niveau sécurité, un système de verrouillage est prévu pour la sécurité enfant, par ailleurs durant la cuisson, les parois de l’appareil restent froides. Le multicuiseur pèse 5 kg et il mesure 26 x 28 x 38 cm, il n’est donc pas très encombrant sur le plan de travail de la cuisine. La puissance est de 900 watts. Bosch offre une garantie de 2 ans pour AutoCook.

Pour les caractéristiques un peu plus générales de AutoCook, on peut dire qu’il est un appareil efficace, performant et polyvalent. L’écran de contrôle ou interface est très lisible, elle offre également deux espaces judicieux disponibles pour pouvoir sauvegarder les recettes les plus utilisées et ses recettes personnelles. La fonction arrêt automatique est également prévue pour cet appareil.

AutoCook offre la cuisson sous pression ce qui permet ainsi de gagner encore plus de temps à la préparation d’un plat. On note aussi et cela est agréable que les bips restent discrets, ainsi, quand on programme sa machine, on peut prendre le temps qu’il faut sans que ces bips ne pressent à la programmation. L’interface est bien lisible, cela ajoute donc au confort d’utilisation.

Au niveau des fonctionnalités, et en termes de modes de cuisson, ceux-ci se classent selon trois temps différents, programmes courts, programmes moyens ou programmes longs.
Il peut y avoir des variantes selon les recettes, cela se valorise ainsi par une touche qui s’intitule “mon mode”. Pour les ajustements de températures ou de temps de cuisson, c’est la touche “mon Horloge” qui entre en fonction.

L’écran de contrôle est situé sur le dessus de l’appareil, aussi, cela évite de se pencher pour lire l’écran. Il convient de rester prudent lors de l’utilisation en mode de cuisson sous pression et notamment quand viendra le moment de l’évacuation de la vapeur, le système prévu pour cela, est sur le couvercle de l’appareil, il ne faut donc pas manipuler l’appareil ou passer la main au-dessus, lors de cette opération.

Bosch AutoCook Cuisson

Question apparence et Design, Bosch comme à son habitude a pris les choses en mains afin d’offrir un appareil de cuisson très élégant. Noir, gris anthracite et acier brossé sont le mélange très séduisant qui est proposé. On constate que AutoCook ne défrise pas la décoration de n’importe laquelle des cuisines, c’est un fait.

La forme est plutôt ovale, on peut penser à un casque de moto en voyant l’appareil et cela est valable aussi pour de nombreux modèles de marques concurrentes, mais cette forme s’avère judicieuse sur le plan encombrement et aussi pour le confort d’utilisation.

Pour le nettoyage du multicuiseur, les éléments sont amovibles, ainsi l’entretien reste simple. Les ustensiles peuvent être lavés en machine, mais selon les préconisations de la majorité des fabricants, il reste toujours préférable de les laver à la main pour les préserver plus longtemps. Pour l’entretien de l’appareil en lui-même, une simple chiffonnette de type microfibre et légèrement humidifiée fera l’affaire.

AutoCook est fourni avec des accessoires qui sont, un panier vapeur à double niveau, un panier friture, une spatule, une cuillère, un verre doseur, et aussi un livre de 100 recettes.

En résumé, AutoCook est un bon allié en cuisine mais il demande tout de même un temps d’adaptation. Il propose peut-être un peu trop de programmes, et on peut lui reprocher aussi le fait que son panier-vapeur soit en plastique, à part ces quelques petits inconvénients, sur ce qu’on attend de lui, il est tout-à-fait fiable.

Pour réussir les préparations il est à la hauteur des attentes. Il cuit parfaitement bien les plats et les résultats sont succulents, on devient ainsi et sans trop d’efforts, un véritable cordon bleu…Les cuissons sont homogènes. Tout ce qu’on peut tenter offre un résultat plus que correct, même le pain est réussi. Pour le riz, selon les goûts, le temps de cuisson mérite d’être allongé, c’est ce que nous avons constaté en ce qui nous concerne.

La diversité et la variété des recettes reste bien disponible, déjà sur le livre de recette fourni puis ensuite par l’application dédiée sur laquelle on retrouve de nouvelles idées. Les recettes personnelles sont aussi de rigueur car tous les réglages peuvent se faire à la main. Il faudra naturellement juste un temps d’adaptation et sans doute quelques essais, mais AutoCook peut tout faire.

Dans l’ensemble, on ne peut que constater que Bosch reste fidèle à sa réputation en proposant un multicuiseur robuste, bien fini, élégant, performant et polyvalent. Par ailleurs pour ce modèle AutoCook le rapport qualité prix est excellent, il s’adapte aux plus petits budgets.

Découvrez notre avis détaillé et test complet du Bosch AutoCook.

AutoCook Pro : le multicuiseur Bosch le plus abouti

PROMO SPÉCIALE DE 120,99 EUR Bosch Electroménager MUC88B68FR MUC88D68FR Multicuiseur, 1200 W, Métallisée

Après avoir testé le multicuiseur Bosch AutoCook Bosch, nous sommes passé ensuite aux mêmes tests avec le grand frère de la marque à savoir le modèle : AutoCook Pro. On remarque bien sûr et immédiatement le poids bien plus lourd qui est de 8 kg, et les dimensions également plus imposantes de 45,4 x 43 x 39,6 cm. De ce fait, AutoCook Pro est bien plus encombrant que son petit frère. Il nécessite d’être installé sur un plan de travail bien stable et robuste.

Sur le plan général, nous avons à faire ici et aussi à un multicuiseur bien plus puissant de 1200 Watts. Aussi et de ce fait, les préparations sont encore plus rapides. D’ailleurs le plus de ce modèle et son système de cuisson sous pression à deux niveaux, ce qui augmente d’environ 60 % le temps de cuisson. Sur ce plan et pour les personnes très pressées de passer à table, AutoCook Pro répond à cette exigence.

Qui dit grand frère dit aussi nouvelles technologies, ainsi, AutoCook Pro offre la technologie fonction allemande “schnellkochf” pour une pression de vapeur de même qu’une puissance induction encore plus performante pour une chauffe bien plus rapide et ce pour les 50 programmes prédéfinis.

Les performances sont ainsi et forcément encore plus poussées mais c’est aussi ce qui explique le prix un peu plus élevé de ce modèle. C’est un multicuiseur de haute qualité et à la pointe des technologies en termes de cuissons. Ainsi, le rapport qualité prix même si encore présent n’est pas le même non plus entre le multicuiseur Bosch AutoCook et AutoCook Pro. Pour les différents tests effectués, il en ressort que le mode cuisson sous pression et vraiment performant et pour gagner encore plus de temps, il est indéniable que les cuissons sont bien plus rapides.

Il faut préciser aussi, que le nom des programmes en français est bien agréable, cela est valable aussi pour le modèle AutoCook, nous avons oublié de le préciser. De même avec la notice en français, du fait qu’au départ on s’y réfère souvent, la compréhension est plus simple.

Avec le multicuiseur Bosch AutoCook Pro, le maintien au chaud est automatique et la durée est un peu plus longue, la fonction départ différé est toujours de rigueur, les réglages manuels et donc personnalisation des modes de cuissons restent également valables.

Les espaces mémoires pour recettes courantes et personnelles sont toujours de rigueur, les systèmes de sécurité enfant et parois froides restent aussi en vigueur. Pour la programmation, encore une fois il conviendra de se référer à la notice pour bien prendre en mains tout cela. Au début, le tableau de la notice, sera constamment ouvert à côté de l’appareil pour pouvoir lancer sa préparation. En même temps, en respectant parfaitement les consignes vous êtes ainsi assuré de réussir votre recette. Ce n’est donc pas un inconvénient majeur que de bien suivre la notice !
C’est aussi et à force d’utilisation que les habitudes seront assez vite prises.

Bosch AutoCook Pro Design

Comme pour l’AutoCook de base, on remarque aussi avec AutoCook Pro que les modes de cuisson se distinguent aussi selon les trois temps de programmes courts, moyens ou longs.
Il est vrai que toutes les variantes sont difficiles à retenir car, encore une fois, il faut bien comprendre que les modes de cuisson sont proposés pour être parfaitement adaptés à l’ingrédient utilisé, aussi, on peut très bien faire une soupe avec un mode de cuisson court et une autre avec un mode plus long…

Les touches de réglages manuels restent les mêmes, “Horloge” ou “Thermomètre” pour les réglages de températures, il est parfois nécessaire d’appuyer plusieurs fois de suite sur la touche afin d’obtenir le programme souhaité, mais ce sont des manipulations normales devant le grand nombre de programmes que propose ce multicuiseur.

Au niveau de la lisibilité du panneau de contrôle, pas de changement non plus, celui-ci reste toujours bien fait, l’interface est bien conçue. Par contre en mode rissolage, du fait que le couvercle est ouvert, forcément, il est difficile de suivre alors l’écran, mais cela n’est pas nécessaire non plus…

Il convient de prendre connaissance sur le tableau de la notice dans quelles mesures la cuisson sous pression est possible. En effet, l’appareil n’indique pas automatiquement les 16 modes de cuisson disponibles. En mode cuisson sous pression, le couvercle doit être parfaitement fermé, l’évacuation de la vapeur se fait par un évent qui est placé à l’arrière du multicuiseur. C’est un petit changement par rapport à AutoCook qui lui libère la vapeur par le dessus du couvercle.

La cuve du multicuiseur Bosch AutoCook Pro est en inox poli et offre un revêtement antiadhésif en Téflon. La même contenance que AutoCook soit de 5 Litres. Les préparations sont donc toujours possibles pour une famille de 5 à 6 personnes. AutoCook propose par contre une cuve en céramique. La cuve offre toujours les deux petites poignées très pratiques pour sortir le bol de l’appareil au moment de servir la préparation ou pour la transvaser dans un plat de service, et les maniques pour cette manipulation restent de rigueur.

La cuisson à induction avec cette fois-ci, 1200 Watts au compteur, et la cuisson vapeur sous-pression selon deux niveaux, pression normale ou haute-pression, sont les technologies que combine AutoCook Pro. En résumé, AutoCook Pro est muni lui aussi des fonctions : “Maintien au chaud”, “Départ différé”, “cuisson sous-pression”,” cuisson sous-vide” mais avec plus de puissance.

Pour l’entretien et pour AutoCook Pro, il convient de considérer les mêmes recommandations et les mêmes caractéristiques que celles qui ont été faites au préalable pour son petit frère AutoCook. Tous les éléments sont amovibles et peuvent être lavés au lave-vaisselle toutefois cela n’est pas conseillé.

Pour le Design, peu de choses à dire, les deux appareils proposent les mêmes caractéristiques, sauf que AutoCook Pro est plus imposant et plus lourd. Les matériaux utilisés, les couleurs restent pareils. L’évacuation de vapeur par contre se fait par l’arrière de l’appareil et non pas sur le dessus. Pour l’ensemble, les deux frères se ressemblent beaucoup.

Les principales différences entre les deux Autocook résident essentiellement sur le poids, les dimensions, la puissance, le nombre de programmes, 50 au lieu de 48 pour AutoCook Pro et le nombre de modes de cuisson. Technologie plus poussée pour le mode de cuisson sous-pression pour AutoCook Pro.

Pour un comparatif global, on remarque ainsi, que les deux multicuiseurs Bosch sont quand même similaires, c’est surtout la puissance de AutoCook Pro et donc le temps supplémentaire à gagner pour les temps de cuissons qui pourront ainsi faire la différence des choix entre l’un et l’autre, selon les attentes des utilisateurs. Le prix aussi !

Bosch AutoCook Pro Modes

Mais que le choix se fasse sur AutoCook ou AutoCook Pro, une chose est certaine, vous aurez en mains des valeurs sûres et des appareils de cuisson hautement performants et robustesse Bosch assurée. Les 50 programmes proposés sont prédéfinis sur AutoCook Pro. Le temps de cuisson et la température idéale et adaptée se font automatiquement mais il reste possible d’ajuster les recettes selon ses propres souhaits. A la fin du programme, l’appareil s’éteint automatiquement.

Pour faire cuire, mijoter, sauter, rissoler, cuire sous vide, pour faire des yaourts, faire du pain, des gâteaux et avec le livre de 100 recettes plus celles disponibles depuis l’application, il y a vraiment de quoi faire avec AutoCook Pro.

Le grand plus surtout du multicuiseur Bosch AutoCook Pro est son système de cuisson sous pression sur deux niveaux. Les deux modèles proposent le système de chauffe à induction. Bien sûr avec AutoCook Pro la cuisson est donc bien plus rapide, on estime qu’elle l’est à 60 %. Les cuissons sont bien homogènes.

En résumé, le multicuiseur Bosch AutoCook Pro est un précieux allié en cuisine, s’il faut un peu de temps pour s’y adapter comme pour son petit frère, une fois que la prise en mains est effective, il cuisine tous vos plats en un rien de temps. Comme pour AutoCook, on regrette aussi que le panier-vapeur soit proposé en plastique, toutefois la qualité est bien là, Bosch comme à son habitude sait choisir ses matériaux, ainsi, c’est un appareil de confiance.

Question Look, sa robe métallisée lui apporte beaucoup d’élégance, ainsi AutoCook est plus gris anthracite et AutoCook Pro est plutôt noir avec sa version métallisée gris foncé. L’esthétique est réussie. Pour cuire et préparer des plats délicieux et variés, il répond vraiment à nos attentes, de plus les cuissons sont uniformes et homogènes, en bref, c’est un excellent multicuiseur, un appareil qui est performant, polyvalent et efficace.

Multicuiseur Bosch : le verdict

Pour ce petit comparatif entre les multicuiseurs AutoCook de Bosch, la référence AutoCook de 900 Watts et la version AutoCook Pro de 1200 Watts, après nos tests, nous ne pouvons que confirmer que nous avons en mains, deux appareils fiables qui répondent aux attentes que l’on a d’un multicuiseur. Bien évidemment, les plus pressés par le temps, opteront pour le modèle pro qui propose une cuisson bien plus rapide, cela s’explique par la puissance qui est plus élevée.

Ce sont en tout cas, deux appareils performants, efficaces, très polyvalents même si chacun en son style, toutes les recettes sont faciles à réaliser, il faut juste prendre le temps de bien prendre en mains ce multicuiseur selon tous les programmes qu’il propose. Cette constatation est valable pour les deux appareils, il est nécessaire à l’utilisation et au début de se référer au tableau des modes de cuisson et programmes de la notice.

Ces multicuiseurs proposent toutefois des fonctionnalités et technologies ingénieuses, notamment avec le système de cuisson sous pression à deux niveaux qu’offre le modèle Pro. Le système de chauffe à induction proposé pour les deux appareils permet également de donner des cuissons très homogènes.

Sur le plan Design, l’un et l’autre se ressemblent, seule la couleur varie un peu, plus noire pour la version Pro et gris pour AutoCook. Ce sont des multicuiseurs qui ne défriseront pas la décoration de la cuisine, ils sont très élégants. AutoCook est un peu plus avantageux sur le plan rapport qualité prix, mais au regard du marché global et actuel, ce sont tout de même deux appareils qui proposent un bon compromis sur ce plan précis.

Avec Pro, il y a de nombreuses recettes disponibles, les recettes peuvent très bien s’adapter d’un appareil à l’autre, seuls les temps de cuissons pourront varier, mais comme les ajustements, soit les réglages peuvent aussi se faire manuellement, avec un peu de maîtrise les adaptations seront simples. 48 programmes pour l’un et 50 pour l’autre, tous ces programmes divers et variés ne seront pas forcément tous utilisés. Toutefois, chaque utilisateur y trouvera son compte en fonction de ses attentes.

Pour économiser et gagner du temps, il ne fait aucun doute que les deux modèles sont fiables sur ce plan. La chaleur des plats est bien répartie et bien uniforme, les cuissons sont bien homogènes. Les deux appareils offrent une bonne manipulation pour sortir la cuve de l’appareil ou pour déplacer le multicuiseur sur le plan de travail, ils ont été bien pensés. La variété des menus est bien de mise, il est possible de proposer des recettes très diverses et variés et ce, chaque jour.

Nous ne pouvons donc que recommander ces deux multicuiseurs, selon les attentes de chaque utilisateur en termes de, temps de cuisson, selon les possibilités de modes de cuisson, selon la capacité, selon la puissance, selon les accessoires proposés et selon les fonctionnalités et technologies proposées…Il ne faut aucun doute que ces deux appareils Bosch répondent à ce qu’on attends d’un multicuiseur.

Le choix sera déterminé par le budget disponible, mais qu’il s’agisse de AutoCook ou de AutoCook Pro, ce sera toujours un excellent choix. Pour un multicuiseur de qualité qui allie de nombreux atouts, Bosch est bien au rendez-vous.

Dernière mise à jour des prix le 2020-08-05 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire