Bosch AutoCook : Avis et Test complet

Par Amandine Jobardot | Publié le 30-03-2020 à 12:43

Bosch AutoCook : avis

Fiabilité et robustesse font ainsi et bien souvent la réputation de Bosch qui s’avère une marque connue et reconnue des consommateurs. Une chose est sûre, de nombreuses personnes font confiance à la marque avant même de tester ses multicuiseurs.

Lorsqu’il s’agit du choix d’un multicuiseur de qualité, Bosch AutoCook fait monter la barre plus haut. Il est doté d’une multitude de programmes intelligents vous permettant de réaliser de délicieuses recettes pour vous régaler avec un résultat parfait dans votre assiette.

Le rapport qualité prix n’est pas aussi évident au regard de nombreux autres produits de marques concurrentes, mais encore une fois, les consommateurs savent à quoi s’attendre. C’est aussi l’avantage d’une marque qui sait proposer des appareils performants. Les multicuiseurs Bosch représentent des valeurs sûres.

Nous constatons après ce test du Bosch AutoCook que la fiabilité et la robustesse sont au rendez-vous. Pour le confort d’utilisation, ce modèle nécessite toutefois un certain temps pour pouvoir le prendre en main, mais une fois que les programmes sont ancrés en tête, tout se passera mieux.

On aime

  • Design.
  • Robustesse et modes de cuisson, bonne répartition de la chaleur.
  • Accessoires diversifiés.
  • Le livre de recettes.
  • Le système anti condensation.

On n’aime pas

  • Prise en main un peu complexe.
  • Trop de programmes.
  • Panier vapeur en plastique.

Bosch AutoCook : test

Le multicuiseur AutoCook de Bosch offre un très bel appareil de cuisson automatique multifonction. Avec lui, on peut cuire, rissoler, mijoter et tous les plats sont réussis.

La cuisson est toujours bien adaptée aux ingrédients cuisinés, seul le mode de cuisson pour le riz nécessite quelques petits ajustements. Cela tombe bien, puisque cet appareil propose en plus de tous les programmes automatiques et modes de cuisson, la possibilité de pouvoir faire les réglages de température et de durée de cuisson à la main.

Ses caractéristiques et ses fonctionnalités conviendront aussi bien aux personnes qui débutent en cuisine qu’aux cuisiniers plus confirmés. La fonction “Maintien au chaud” permet de conserver à bonne température la préparation culinaire, et avec le système à induction breveté par la marque, la répartition de la chaleur est parfaite.

Livré avec les accessoires nécessaires, il faudra juste compter sur un peu de temps avant de la prendre en main aisément. En effet, devant la diversité des programmes et des modes de cuisson, AutoCook nécessite une certaine adaptation. Au début, il conviendra de se référer assez souvent au tableau spécifié sur la notice d’utilisation.

C’est un appareil qui est efficace, puissant et qui s’entretient facilement, il ne fait aucun doute qu’il deviendra très vite un précieux allié en cuisine. Très pratique, AutoCook, fait office de Yaourtière, de cuiseur à oeufs, cuiseur à riz, sauteuse, cuiseur vapeur, cocotte, cuiseur sous-vide, mijoteur, et de tous ses modes de cuisson disponibles.

Pour gagner du temps en cuisine et pouvoir faire d’autres choses pendant la cuisson de votre repas, c’est tout l’avantage d’un multicuiseur, AutoCook ne vous décevra pas.

Bosch AutoCook prise en main

Caractéristiques techniques et prise en main

Le multicuiseur Bosch AutoCook, propose les fonctions “Maintien du Chaud” pour conserver le plat au chaud et “Départ différé” pour une préparation qui sera donc programmée. Il dispose d’un système à induction qui permet de bien répartir la chaleur durant la cuisson. Il offre 17 modes de cuisson et 48 programmes au total.

Pour maîtriser tous ces programmes et sous-menus, un peu de temps sera nécessaire. Certains ne seront pas utilisés, c’est pourquoi, on peut se demander pourquoi AutoCook offre autant de programmes. Ceci dit, certains utilisateurs peuvent y trouver ce qu’ils ne trouveront pas ailleurs. La fourchette des températures est de 40 à 160°C avec possibilité de réglage par palier de 5°C. Les réglages peuvent aussi se faire manuellement.

La cuve de l’appareil est d’une capacité de 5 L, ainsi les préparations conviennent à une famille entre 5 à 6 personnes. Cette cuve dispose d’un revêtement antiadhésif en céramique, elle est ainsi très robuste et permet aux aliments de ne pas accrocher, il n’est pas nécessaire d’ajouter de la matière grasse pour les plats, ainsi, la cuisine est beaucoup plus saine.

L’appareil dispose d’une poignée ou anse qui facilite le déplacement du multicuiseur, des pieds antidérapants en caoutchouc assurent aussi sa stabilité. On trouve également deux petites poignées pour la cuve, ce qui est pratique pour la sortir de l’appareil au moment de servir la préparation. Il faudra cependant utiliser des maniques afin de ne pas se brûler.

AutoCook dispose également de paroi froide durant la cuisson, ainsi, il n’y a aucun risques de brûlures, pour la sécurité enfant, un système de verrouillage est prévu. La fonction arrêt automatique est également disponible, le maintien au chaud est en fonctionnement jusqu’à 10 heures si souhaité.

L’appareil n’est pas encombrant sur le plan de cuisine, ses dimensions offrent : 26 x 28 x 38 cm et il pèse 5 kg. Il offre une puissance de 900 watts. L’appareil est garanti 2 ans par le constructeur. L’écran de contrôle est agréable, il faut juste en prendre l’habitude. Sur les caractéristiques techniques, c’est un multicuiseur vraiment complet.

Modes de cuisson, polyvalence et design

Nous l’avons signalé, la prise en mains est un peu fastidieuse, il faut souvent se référer au tableau des programmes qui se trouve dans la notice d’utilisation, donc on ne peut pas vraiment mettre en avant la facilité d’utilisation.

A côté de cela, les cuissons sont parfaites, toutes les promesses de AutoCook sont dans l’ensemble très respectées, à part peut-être pour la cuisson du riz qui nécessite d’être ajustée. AutoCook est très polyvalent, il est possible même de cuire sous-vide, faire des yaourts, de cuire à basse températures afin que les aliments conservent bien leurs propriétés ; on peut mijoter, rissoler, saisir, faire du pain, c’est un compagnon vraiment complet en cuisine.

Sur un plan global et pour le confort d’utilisation, AutoCook offre un mode manuel disponible pour faire ses propres réglages, deux espaces disponibles afin de pouvoir conserver et enregistrer vos recettes personnelles, un départ différé jusqu’à 12 heures, un arrêt automatique de cuisson et une fonction maintien au chaud jusqu’à 10 heures, un système de sécurité enfant, paroi froide pour éviter les brûlures, des accessoires amovibles pour faciliter l’entretien, une anse pratique pour déplacer l’appareil, de même la cuve dispose aussi de petites poignées bien pratiques au moment de servir le plat.

La cuisson sous pression permet de cuisiner plus rapidement, parfaite pour les personnes pressées, les noms des programmes sont en français, les bips sont discrets, l’appareil est silencieux, la bonne lisibilité du panneau de contrôle donne envie de bien le connaître pour mieux l’utiliser. La manipulation n’est pas simple au début, mais devient vite agréable.

Pour les modes de cuisson de AutoCook, ils se composent selon trois temps à savoir : court, moyen ou long, mais des variantes existent selon les préparations, il faut juste s’adapter. La proposition “mon mode” permet de proposer votre propre temps de cuisson et température. L’ajustement des modes de cuisson et température se fait grâce à la touche “Horloge”, cela nécessite selon les préparations de devoir parfois appuyer de nombreuses fois sur la touche.

Le panneau de commande se situe sur le couvercle de l’appareil, il offre une très bonne lisibilité. Un excellent boeuf bourguignon avec le mode cuisson sous pression est prêt en 55 minutes. Pour évacuer la vapeur, l’appareil est doté d’un système, la vapeur se dégage au-dessus du couvercle, il faut donc veiller à ne pas passer la main ou le bras au-dessus de l’appareil durant cette fonction.

Encore une fois, AutoCook propose un outil fiable et technologique, mais c’est un appareil très complet qui remplace de nombreux autres appareils en cuisine.

Pour le design de l’appareil, AutoCook est très élégant, la marque n’a pas lésiné sur l’aspect esthétique. Proposé de noir et de gris anthracite acier brossé pour beaucoup de classe pour un multicuiseur qui ne dénaturera pas du tout la décoration de n’importe laquelle des cuisines.

La forme générale est arrondie, ovale, comme beaucoup de modèles concurrents, ce multicuiseur peut faire penser à un casque de moto. Le système d’évacuation de la vapeur est bien visible sur le dessus du couvercle, de même le panneau de contrôle est très lisible.

Au niveau des fonctionnalités, les principales ont déjà été évoquées précédemment. Le maintien au chaud, le départ différé, la paroi froide, le système induction rapide, le système évacuation de la vapeur. On rappelle que la cuve dispose de deux poignées bien pratiques pour sortir la cuve de l’appareil. Des maniques ou gants devront être utilisés.

Comment nettoyer l’AutoCook de Bosch ?

Pour ce qui concerne l’entretien de AutoCook, pour la structure extérieure du multicuiseur, il faudra simplement utiliser un chiffon microfibre légèrement humide. Il n’est pas nécessaire d’ajouter un produit nettoyant.

Pour les accessoires, ceux-ci sont amovibles et peuvent être nettoyés au lave-vaisselle, cependant et comme le stipule les recommandations du fabricant, pour prolonger la durée de vie des ustensiles, il reste préférable de les laver à la main. Durant les opérations de nettoyage, il faut veiller à débrancher l’appareil.

Bosch AutoCook ou Moulinex Cookeo ?

Sur le plan design et pour commencer, les deux appareils sont totalement différents. Si AutoCook ressemble plus à un casque de moto dans sa forme, Cookeo ressemble bien à une cocotte. Au niveau des couleurs, Cookeo propose différents coloris, AutoCook est noir et gris avec mélange d’acier brossé. Sur le plan esthétique les deux modèles restent très réussis. Sur le plan capacité, AutoCook propose 5 L, les modèles Cookeo offrent 6 L.

Pour les recettes qui sont offertes, AutoCook offre 100 recettes à la base, c’est aussi le cas pour les Cookeo Basic et USB, le Connecté en offre 150, avec bien sûr beaucoup plus de variétés grâce à une application prévue à cet effet. Toutefois Bosch propose aussi d’autres recettes depuis sa propre application. Sur ce plan les appareils se valent. L’avantage avec Cookeo connect, reste la possibilité de voir s’afficher la recette à la façon du Thermomix dans un autre registre.

Au niveau des programmes, Cookeo est nettement moins large, puisque qu’ils proposent tous 7 programmes uniquement, alors que AutoCook propose 48 programmes et 17 modes de cuisson.

Mais cela porte une incidence sur la facilité d’utilisation, Cookeo reste donc plus simple à utiliser, les résultats des préparations étant tout aussi réussies avec en plus, le casse-tête en moins, mais le choix peut dépendre des attentes des utilisateurs, AutoCook propose des préparations plus variées et diversifiées.

Au niveau de la puissance, Cookeo est plus puissant 1200 Watts contre 900 watts. Globalement pour ce qui concerne les accessoires, les modèles multicuiseurs proposent souvent les mêmes accessoires de base qui sont, le panier vapeur, la spatule, la louche, un verre doseur et oui ou non un livre de recettes. Entre AutoCook et Cookeo, peu de différence, les principaux sont fournis.

Pour le côté poids et encombrement, AutoCook est plus léger et moins imposant que Cookeo, cependant, chacun trouvera facilement sa place sur un plan de travail en cuisine. D’une belle allure esthétique, l’un et l’autre, on ne les cache pas.

Si Cookeo ne dispose pas d’autant de programmes et mode de cuisson que AutoCook, il est capable de cuire sous pression et selon deux niveaux de pression, ce que ne propose pas AutoCook, cuire à la vapeur, dorer, cuisson douce, mijoter, réchauffer. Le départ différé varie aussi, 15 heures pour Cookeo contre 12 pour AutoCook. La durée de la fonction “maintien au chaud” est également nettement moins longue pour Cookeo puisque celle-ci n’est que de 1 h 30 contre 10 heures pour AutoCook. Les données peuvent varier selon les modèles de la gamme Cookeo.

Au niveau de la puissance, là où Cookeo marque sa différence, avec 1200 watts, il est capable de cuire plus rapidement, c’est là qu’est son principal avantage. On constate également qu’entre ces deux modèles, le rapport qualité prix n’est pas le même, Cookeo reste plus cher. Cookeo ou AutoCook une chose est certaine, ces deux multicuiseurs sont des appareils fiables, robustes, qui sauront satisfaire leurs utilisateurs.

Les geeks se tourneront sans doute vers la version ultra-connectée et application “Mon Cookeo”, mais le choix peut aussi dépendre du look de l’un et l’autre de ces appareils. Au regard du grand succès remporté par Cookeo, on ne peut que constater que Moulinex a fait fort sur ce plan-là, les consommateurs et selon leurs avis, apprécient, la forme et le choix des couleurs de ce modèle.

AutoCook est plus complet sur le plan technologie, toutefois Cookeo avec plus de simplicité propose des résultats équivalents, mais il ne pourra pas tout faire, à l’inverse AutoCook est très polyvalent.

Découvrez également notre test complet du multicuiseur Moulinex Cookeo.

Bosch AutoCook : verdict

Bosch et nous l’avons dit, est une marque qui détient une grande réputation, encore une fois, avec son multicuiseur AutoCook elle ne faillit donc pas à cette réputation, bien au contraire, une nouvelle fois elle l’a conforte.

Au premier regard, on remarque un appareil robuste, bien stable, avec des finitions parfaites, un look bien pensé, c’est un multicuiseur très élégant. Pour l’utilisation, elle est un peu complexe au début mais en prenant le temps de bien étudier la notice et, notamment, le tableau des programmes, on se lance assez rapidement.

Lors de notre test, et pour les différentes recettes que nous avons réalisées, les résultats ont été à la hauteur de nos attentes. Pas de mauvaises surprises, sauf, une, pour la cuisson du riz qui selon les données, n’était pas assez cuit. Mais rien de dramatique, un peu d’ajustement et il est parfait. Il sait tout faire, il est bien équipé, il est performant, nous n’avons donc que très peu de reproches à lui faire et, pour cette raison, nous ne pouvons que le recommander.

Il offre aussi un bon rapport qualité prix, même s’il peut paraître un peu plus cher que d’autres modèles concurrents qui proposent des équivalences. Mais, il faut reconnaître qu’avec ce modèle, vous avez en mains une valeur sûre. Dans l’ensemble, on peut le dire, AutoCook nous a vraiment convaincu. C’est un multicuiseur qui, une fois bien en main devient un allié indispensable en cuisine.

Dernière mise à jour des prix le 2020-10-17 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire